Conférence Géorgie du Sud


Conférence Géorgie du Sud

Joyau de l’océan Austral

Située en plein milieu de l’océan et battue par les cinquantièmes hurlants, la Géorgie du Sud est une Île en forme de croissant, dont les montagnes et les glaciers spectaculaires occupent une grande partie de la superficie. Longue de 170 km et large de 2 à 40 km, elle est loin de tout : L’Antarctique est à 1500 km au sud et les îles Malouines à 1 400 km à l’ouest…

Quel que soit le climat – la pluie et la neige tombent en toute saison -, en débarquant sur les plages de Géorgie du Sud on est sincèrement submergés par l’émotion, devant le nombre incommensurable d’animaux rassemblés : un incroyable festival son et lumière produit par des dizaines de milliers de manchots, d’éléphants de mer et d’otaries.

450 000 couples de manchots royaux ont été recensés ! Et le gorfou macaroni, un drôle de petit manchot à la crête orangée, totalise 1 million de couples… Sans oublier les autres oiseaux, dont le très bel albatros fuligineux et l’immense albatros hurleur, à l’envergure atteignant 3,50 mètres ! Ajoutons des millions d’otaries à fourrure antarctiques et des centaines de milliers d’éléphants de mer, et on imagine sans peine que sur une île si modeste, le spectacle d’une faune si abondante est permanent et extraordinaire.

Habitée seulement par trois officiers du gouvernement britannique et quelques chercheurs qui occupent une ancienne station baleinière, la Géorgie du Sud est un véritable paradis lointain pour naturalistes, que l’auteur rejoint chaque été austral…


Sylvain Mahuzier

Sur les traces de son grand-père Albert Mahuzier, pionnier de « Connaissance du Monde » qui lui insuffla sa passion pour la nature et les voyages, Sylvain a fait de sa passion son métier en devenant guide naturaliste et conférencier. Egalement écrivain à ses heures, il a rédigé plusieurs ouvrages, dont le dernier en date est intitulé « Cap sur le grand continent blanc » et traite de l’Antarctique et de la Géorgie du Sud.

Un quart de siècle de pérégrinations polaires, au nord et au sud, en ont fait un amoureux inconditionnel de ces régions. Chaque été austral, il rejoint l’Antarctique et la Géorgie du Sud où il partage sa passion avec les voyageurs qui le suivent.

 

ConfGeorgie